Le métier de Directeur financier (DAF)

Expert de la gestion administrative et financière de l’entreprise, le directeur financier est garant de toutes les stratégies d’investissement. Son poste clé est un véritable pilier dans la gestion de la société, et ce, dans tous les domaines. Entre maîtrise de la comptabilité et celle du droit fiscal, le directeur administratif et financier est avant tout un cadre ayant un haut pouvoir décisionnel. Quelles sont les missions du directeur financier (DAF) ? Quelle est la rémunération du DAF ? Quel parcours de formation faut-il pour devenir directeur financier ? Comment peut évoluer le poste de directeur financier? On répond à toutes à vos questions !

Les missions du Directeur financier

Le directeur administratif et financier est garant de la bonne gestion financière et comptable d’une société. Son rôle est de définir et de mettre en place une politique de gestion de la trésorerie qui permet d’orienter les choix stratégiques de l’entreprise. Mais aussi, le DAF veille à ce que les réglementations fiscales et financières en vigueur soient correctement appliquées dans toutes les activités de sa société.

Dans le quotidien, le DAF coordonne les différentes actions entre les services de l’entreprise : services généraux, service commercial, service achat, service comptabilité et ressources humaines, service marketing et service logistique. Par ailleurs, le Directeur financier est également l’interlocuteur privilégié des intervenants externes d’entreprises telles que les banques, les assureurs et les actionnaires.

Afin de mener à bien ses missions de responsable de la santé financière et administrative de son entreprise, le DAF possède de solides compétences techniques et un réel savoir-être professionnel. Sens de la communication, organisation, technique de négociation, mais également une excellente capacité d’analyse, sont les qualités indispensables au métier de directeur administratif et financier.

Le salaire du DAF

En début de carrière, le directeur administratif et financier perçoit une rémunération brute mensuelle située entre 2500 € et 3500 €. Au bout de 10 à 15 ans d’expérience professionnelle, le salaire du DAF varie entre 8 000 € et 12 000 € brut par mois.

En fonction de la structure dans laquelle vous souhaitez faire carrière, ces fourchettes de rémunération sont influencées par la taille de l’entreprise ainsi que son activité sur le marché économique. La mission principale de directeur financier est de veiller à la bonne gestion fiscale de la société. Ainsi, si cette dernière est amenée à réaliser des investissements importants sur le plan national, voire international, le degré de responsabilité du DAF est plus important.

Par ailleurs, et toujours en fonction de l’enseigne qui emploie le directeur financier, ce dernier peut percevoir une rémunération variable en plus de son salaire fixe. En effet, des primes de résultat, prime d’intéressement, bonus de récompense voté par le Conseil administratif de l’entreprise peuvent lui être octroyées.

Formation pour devenir Directeur financier

Pour exercer le métier de directeur administratif et financier, il est indispensable d’avoir suivi un cursus d’étude d’un niveau bac + 5 minimum. Un pour cela, plusieurs filières de Masters vous permettent d’être directement opérationnel sur le marché du travail.

Ainsi, le Master Comptabilité contrôle audit est particulièrement prisé par les recruteurs. Mais aussi, le diplôme supérieur de comptabilité et de gestion (DSCG) est une formation complète et extrêmement technique. En effet, le cursus se réalise en alternance entre la formation théorique en institut et des stages pratiques en entreprise. Ces 2 formations vous préparent à la gestion juridique, sociale et fiscale d’une entreprise, au management et au contrôle de gestion, à la comptabilité, ainsi qu’à l’audit.

Certaines entreprises recrutent également des candidats titulaires du diplôme d’expert-comptable (DEC) avec une expérience professionnelle de 5 ans au sein d’un cabinet d’audit financier.

Enfin, le MBA expert en Audit et Contrôle de gestion vous permet également d’obtenir un poste de directeur administratif et financier. Il s’agit d’un titre professionnel certifié de niveau 7, c’est-à-dire de niveau Bac+5. Ce cursus effectué au sein d’une école spécialisée vous prépare principalement à l’audit et au contrôle de gestion de l’entreprise. Le stage réalisé dans le cadre de cette formation s’effectue au sein d’un cabinet privé ou dans le service financier d’une entreprise idéalement de plus de 100 salariés.

Les perspectives d’évolutions

L’évolution de carrière d’un directeur administratif et financier se fait naturellement au sein de son entreprise. En effet, les jeunes diplômés occupent, dans la grande majorité des cas, un poste d’assistant au service financier. Au fil des années, leurs responsabilités s’accroissent. Ils acquièrent alors des projets dont ils ont la gestion autonome.

À l’issue d’une quinzaine d’années d’expérience, le directeur financier peut évoluer vers un poste de direction générale au sein même de son entreprise ou d’une société d’une plus grande envergure.

Si vous souhaitez évoluer vers l’entrepreneuriat, dans ce cas, 10 années d’expérience en tant que directeur administratif et financier vous permettent d’ouvrir un cabinet privé d’audit.

Découvrez d'autres fiches métiers :
Nos partenaires
DBCOM
Logo eskimoz
Linkedin
Hello Work
Jobijoba
A PROPOS
ESPACE CANDIDATS
LIENS UTILES
Logo CABRH

© Tous droits réservés - LE CABRH - 2022