Skip to main content

Le métier de Contrôleur de gestion H/F

Poste stratégique dans la direction d’une entreprise, le métier de contrôleur de gestion est aussi gage de performance financière pour la société. Quelles sont les missions du contrôleur de gestion ? Quelle est sa rémunération en début et en fin de carrière ? Quelles formations mènent au métier de contrôleur de gestion ? Et comment se dessinent les perspectives de carrière d’un contrôleur de gestion ? Faisons le point.

Les missions du Contrôleur de gestion

Le contrôleur de gestion est le spécialiste de la gestion prévisionnelle, du budget et de la gérance financière d’une entreprise dans laquelle il exerce sous la direction d’un responsable financier. Le contrôleur de gestion peut également faire partie d’une équipe d’auditeurs financiers au sein d’un cabinet indépendant.

Il faut toutefois distinguer le rôle du contrôleur de gestion au sein d’une PME de celui qui exerce dans une structure plus grande. Au sein d’une petite et moyenne entreprise, le contrôleur de gestion se charge des ressources humaines et de la comptabilité quotidienne. Dans une plus grande entreprise à plus grande dimension sur le marché, le contrôleur de gestion est le support du directeur financier, l’assistant du responsable industriel ou encore chargé de l’administration de l’intégralité de la comptabilité.

Quel que soit son lieu d’exercice, le contrôleur de gestion manipule les indicateurs commerciaux tels que le chiffre d’affaires, les produits d’exploitation ou les résultats comptables. Sa fonction consiste alors à être l’unique support de toutes les prises de décisions des gérants de l’entreprise : décision d’investissement, de revente d’actions, d’achat de biens mobiliers ou immobiliers professionnels ou encore des besoins de création de postes.

Et si vous souhaitez intégrer une enseigne à dimensions internationales, il est recommandé de maîtriser l’anglais couramment.

Le salaire du Contrôleur de gestion

Le contrôleur de gestion débutant se situe entre 31500 € et 46000 € brut par an. À partir d’une ancienneté de 12 ans, la rémunération est de 60000 € brut en moyenne.

Compte tenu de la pluralité des tailles d’entreprises dans lesquelles le contrôleur de gestion est apte à faire carrière, la moyenne des salaires indiquée ci-dessus dépend du budget rémunération de l’employeur. De plus, il est également important de prendre en compte le fait que le contrôleur de gestion commence souvent sa carrière par un poste d’assistant contrôleur de gestion. C’est en acquérant de l’expérience que vous vous orientez vers le poste de contrôleur à part entière, avec la responsabilité de la supervision d’une équipe composée de comptables et de gestionnaires.

Formation pour devenir Contrôleur de gestion

Le contrôleur de gestion possède un niveau Bac +3 à Bac +5, obtenu par la voie universitaire ou à la suite d’un cursus au sein d’une école de commerce privée.

Ces parcours possèdent tous de fortes dimensions financières et comptables, avec, pour certains d’entre eux, une orientation managériale.

Au niveau Bac +3, vous pouvez suivre la Licence professionnelle Métiers de la gestion et de la Comptabilité option Contrôle de gestion ou la Licence professionnelle Management des Organisations.

Au niveau Bac +5, des cursus universitaires vous mènent rapidement au poste de contrôleur de Gestion au sein de grands groupes ou de grandes enseignes sur le marché du travail. C’est le cas notamment du Master Contrôle de Gestion et Audit organisationnel et le Master professionnel Finance et Comptabilité.

En intégrant une école de commerce privée, vous pouvez suivre des parcours spécialisés tels que le Magistère Banque, finances et assurances ou encore le Magistère Économie et finances internationales.

Les perspectives d’évolutions

À l’issue d’une quinzaine d’années d’expérience, le contrôleur de gestion peut évoluer vers de nombreuses perspectives de carrière.

Le poste de directeur financier ou de responsable de la comptabilité est le poste qui se situe dans la suite logique de la carrière d’un contrôleur de gestion. En montant en compétences, vous gagnez également en responsabilités managériales et décisionnelles.

La voie de la formation est aussi une occasion pour le contrôleur de gestion de faire valoir ses expériences acquises. Que ce soit au sein d’une école spécialisée ou à l’Université.

Mais aussi, des consultants privés en gestion des entreprises peuvent être issus d’une longue carrière de contrôleur de gestion. Dans ce cas particulier, vous intégrez un cabinet de conseil afin d’intervenir en tant que prestataire externalisé. Par ailleurs, vous pouvez, vous-même, être à l’initiative de la création de ce cabinet de conseil.

Nos dernières offres du secteur métier

Voir plus

Consultant en recrutement expérimenté - CDI - F/H

REF : CDI2ACQRH 0724
LimonestCDIFixe +/- 3000€ + variable + prime annuelle + avantages

Nous recherchons notre futur(e) Consultant(e) ! Participez au développement d'un...

Voir plus

Comptable Fournisseur - F/H

REF : GKRPE
Vélizy-VillacoublayCDI 33 000 €

Le CabRH recrute pour son client, leader dans la distribution automobile, un Com...

Voir plus

Business Process Owner - F/H

REF : KPCFME
NanterreCDISelon profil

Le CabRH recrute pour son client, un fournisseur mondial de la restauration comm...

Fiche métier Contrôleur de gestion H/F : missions, études, salaire
Découvrez tous les aspects du métier de Contrôleur de gestion et retrouvez les informations pour se former ainsi que les différentes compétences à maîtriser.