entretien

Comment se présenter durant un entretien d'embauche ? 

L’entretien d’embauche intervient au cours d’un processus de recrutement. Les recruteurs vont recevoir plusieurs candidatures qu’ils vont pré sélectionner avec soin dans le but de conserver celles qui semblent correspondre aux attentes du poste. Les candidats non retenus recevront une réponse négative alors que les autres seront contactés pour être reçus en entretien. Il peut se présenter de différentes manières : téléphonique, en visioconférence ou en présentiel. 

Dans tous les cas, les aspects abordés seront plus ou moins les mêmes. Il faudra vous présenter, présenter votre parcours ainsi que votre carrière et parler également de vos motivations en lien avec le poste. Il est donc important de préparer un entretien d'embauche avant de s'y présenter.

Nous allons vous donner quelques conseils afin de vous présenter de la meilleure des manières lors d’un entretien d’embauche. 

Parlez de vous

L’une des premières questions d’un recruteur sera très certainement « Pouvez-vous vous présenter ? » ou bien « Expliquez-moi qui vous êtes ? ». Cette question peut prendre plusieurs formes mais la finalité reste la même, le recruteur veut savoir qui il a en face de lui. Présentez-vous de manière simple, fluide et efficace.

L’objectif n’ai pas d’étaler sa vie personnelle au recruteur mais de vous présenter en quelques minutes, il faut garder une attitude professionnelle. Les informations importantes aux yeux du recruteur sont votre nom, prénom et éventuellement votre âge. Ensuite, vous pouvez présenter rapidement votre situation actuelle en indiquant votre situation (société dans laquelle vous êtes ou chômage, congé maternité/paternité…), le poste que vous occupez, et rapidement vos principales missions. 

Par la suite il vous faudra parler de votre parcours professionnel. Vous pouvez enchainer directement si le recruteur vous a posé une question de présentation ouverte ou bien attendre qu’il vous pose la question, il se peut même que vous ayez des questions à poser lors d'un entretien.

Présentez votre parcours 

L’objectif de cette question n’est pas de reprendre votre CV à la lettre mais plutôt d’expliquer vos diverses expériences de manière succincte et en reprenant les informations les plus pertinentes dans le but de ne pas lacer le recruteur. Lorsque vous arrivez à l’étape de l’entretien c’est que votre candidature a été retenue et donc que votre CV et les informations qu’il contient ont été validées en amont. Inutile de reprendre mot pour mot ce que le recruteur sait déjà. 

Pour la présentation, vous pouvez suivre l’ordre chronologique de vos expériences pour éviter de vous éparpiller. Le but est d’expliquer en quoi consistaient vos précédents postes, les missions les enjeux… la raison de votre départ, les éléments qui vous ont motivé/intéressé sur le poste suivant… et ce jusqu’aujourd’hui. C’est également le moment de montrer les compétences et les connaissances acquises au cours d’un stage de fin d’étude ou d’une alternance, au cours des différentes formations réalisées ainsi qu’au cours des différentes expériences professionnelles. 

Exemple : J’ai commencé ma carrière après l’obtention de ma Licence Marketing et Communication en intégrant le Groupe XXX sur le poste de Chargée de projet. Après 5 ans passés sur ce poste, j’ai voulu évoluer, ce qui n’était pas envisageable dans ma société. J’ai fait une rupture conventionnelle avec mon employeur et j’ai intégré le Groupe XXX par la suite sur un poste de Responsable de projet. Je manageais une équipe de 3 Chargés de projet et je supervisais les dossiers en cours. Rapidement je me suis rendue compte que l’environnement de travail ne me correspondait pas contrairement aux missions. J’ai donc mis fin à mon contrat dans le but d’intégrer une société à taille humaine. Depuis 3 ans, j’occupe le poste de Responsable marketing au sein de la société XX qui représente 12 personnes. Je travaille en binôme avec la Responsable communication et nous travaillons avec 2 Gestionnaires de projet qui nous accompagne sur les problématiques quotidiennes. Tout se passe très bien sur mon poste actuel mais je déménage dans la région XX dans 2 mois pour suivre mon conjoint qui y a été muté. Je recherche donc aujourd’hui une nouvelle opportunité dans le domaine de la communication/marketing au sein d’une structure à taille humaine comme la vôtre. 

Grâce à cette formulation, le recruteur aura une vision globale de votre parcours et des points qui vous ont motivé à évoluer à chaque fois. Il pourra donc revenir sur vos différents postes pour rentrer dans les détails. 

Exemple :

Recruteur : « Lors de votre expérience au sein de la société XXX sur le poste de Responsable marketing, combien de projets gériez-vous en simultané ? » ou alors « Pour quels types de clients travaillez-vous ? »

Ne soyez pas trop précis dès le début, le recruteur reviendra sur certains points s’il souhaite plus d’information. Si vous vous lancez dans des explications trop détaillées pour chacun de vos postes vous risquez de perdre le recruteur dans vos explications. 

Parlez de vos motivations 

La motivation est un élément subjectif contrairement au parcours professionnel qui lui est un élément objectif. Il est préférable, lors d’un entretien d’embauche, de faire intervenir les éléments objectifs avant les éléments subjectifs.

Après s’être présenté et avoir présenté son parcours, le candidat va pouvoir s’appuyer sur ces éléments pour exprimer sa motivation auprès du recruteur. 

Les éléments de motivation ne doivent pas être « préconçus », ils doivent être adaptés à l’entreprise et au poste. C’est-à-dire qu’il ne faut pas mettre en avant le fait qu’on aime travailler derrière un bureau si vous êtes reçu pour un poste de Commercial itinérant ou bien ne pas mettre en avant le fait que vous aimez les grands Groupe si vous êtes reçu au sein d’une structure à taille humaine. De la même manière qu’il faut éviter les phrases toutes faites que l’on peut trouver sur internet. Elles peuvent être utilisées mais elles doivent être personnalisées afin de marquer le recruteur mais dans le bon sens du terme. 

L’objectif n’étant pas de reprendre les informations présentent dans la lettre de motivation puisque le recruteur en aura déjà pris connaissance. 

La communication non verbale est très importante 

Lors d’un entretien, la communication est placée au centre du rendez-vous et elle peut se décliner de 2 manières : la communication verbale et la communication non verbale. 

La communication verbale est l’ensemble des paroles qui vont être prononcées par le candidat pour convaincre le recruteur que le poste auquel il a postulé correspond à son projet professionnel.

La communication non verbale est également très importante et n’est pas à négliger. Elle va se caractériser par l’ensemble des actions effectuées au cours de l’entretien et va refléter certaines choses positives ou négatives sur votre profil.
Par exemple :

  • Une poignée de main ferme au début d’entretien montrera que vous êtes une personne sur d’elle, qui sait ce qu’elle veut. En revanche, une poignée de main trop ferme pourrait vous désavantager car elle laisserait sous-entendre que vous cherchez à être supérieur hiérarchiquement à la personne qui vous reçoit et/ou que vous voulez vous imposer face à elle. Et une poignée de main pas assez ferme pourrait également vous désavantager car elle reflétera une personnalité effacée, « faible » et qui n’est pas capable de s’imposer. 
  • Le regard est également très important, il faut regarder son interlocuteur dans les yeux afin de prouver que vous ne doutez pas de votre discours. Lorsque le recruteur parle, le regarder va lui permettre de savoir si vous êtes intéressé par ce qu’il raconte ou non. Un candidat qui regarde dans les yeux son interlocuteur lorsqu’il parle (du poste ou de la société par exemple) montrera qu’il porte de l’intérêt pour le poste et/ou l’entreprise. En revanche, un candidat qui regarderait par la fenêtre par exemple alors que le recruteur parle renverra une image négative de lui.  
  • Au niveau du corps, il est important de ne pas gesticuler, de garder les pieds bien au sol et de ne pas faire de gestes parasites comme se ronger les ongles, se toucher les cheveux… 

Utilisez la méthode STAR 

La méthode STAR va permettre de redynamiser votre discours lors de la présentation de votre parcours en entretien d’embauche.

L’acronyme STAR est utilisé pour faire référence au S de Situation, au T de Tâche, au A de Action et au R de Résultat. 

La méthode STAR peut être utilisée dans différentes situations : pour présenter chacune de ses expériences, pour présenter un projet en particulier que vous souhaitez partager avec le recruteur ou bien pour répondre à la question « De quel projet êtes-vous le plus fière ? », « quel est le projet le plus marquant de votre carrière selon vous ? » … Ces questions peuvent être posées de différentes manières.

La méthode est très simple à utiliser, il suffit de développer un projet en le décomposant en 4 axes de présentation. 

Par exemple, si vous êtes dans le domaine des ressources humaines et que vous voulez monter comment vous avez mis en place un service paie au sein de la société, vous pouvez décomposer la présentation de ce projet comme ceci :

Situation : Lorsque j’étais en poste dans tel entreprise sur le poste de Responsable des ressources humaines je gérais la partie recrutement, la partie administration du personnel et la partie formation. En 2020 le Directeur de la société m’a informé qu’on allait internaliser la paie et que je serai en charge de ce projet.  

Tâche : J’ai donc dû piloter le projet de création d’un service paie au sein de la société 

Action : Pour cela j’ai tout d’abord fait le point avec le cabinet qui s’occupait de la partie paie, j’ai ensuite effectué plusieurs recherches dans le but de trouver le logiciel le plus adapté à nos besoins, j’ai effectué des devis auprès de différents fournisseurs puis j’ai piloté le paramétrage du logiciel et sa mise en route. En parallèle, j’ai lancé une campagne de recrutement dans le but de recruter des collaborateurs pour intégrer ce nouveau service. 

Résultat : Grâce aux différentes actions menées, j’ai pu monter le service paie en 6 mois. Le service est aujourd’hui composé de 2 Gestionnaires paies qui sont sous ma responsabilité. Après avoir analysé l’impact financier de cette internalisation de la paie, j’ai pu constater qu’elle permet une réduction des coûts de fonctionnement de la société et plus particulièrement du service RH de xx%

Grâce à cet article, vous avez désormais les clés pour vous présenter de la meilleure des manières possibles lors de vos prochains entretiens et de pouvoir trouver l’emploi qui correspond pleinement à vos attentes. 

Nos autres articles dédiés au recrutement et à la recherche d'emploi

Nos partenaires
DBCOM
Logo eskimoz
Linkedin
Hello Work
Jobijoba
A PROPOS
ESPACE CANDIDATS
LIENS UTILES
Logo CABRH

© Tous droits réservés - LE CABRH - 2022