entretien-telephonique

L'entretien téléphonique : comment le préparer ?

L’entretien de recrutement, d’une manière globale, intervient au cours d’un processus de recrutement. Après avoir postulé à un emploi, si le recruteur retient votre CV il pourra vous appeler pour un premier échange sur un créneau définit ou non.

L’entretien téléphonique peut intervenir dans le cadre d’un premier échange avec le recruteur ou bien au cours du processus de recrutement avec une autre personne qui devra s’entretenir avec le candidat.

Il est tout aussi important de préparer un entretien téléphonique qu’un entretien en présentiel ou en visioconférence.

Nous allons dans cet article vous donner nos conseils pour appréhender au mieux un entretien téléphonique et comment le préparer.

Les objectifs d'un entretien téléphonique

Comme expliqué ci-dessus, l’entretien de recrutement intervient au cours d’un processus de recrutement. Le recruteur commencera à planifier les entretiens après avoir fait une première pré sélection des candidatures reçues.

L’entretien d’embauche téléphonique pourra être le premier contact avec le recruteur, il n’est donc pas à négliger. Il pourra permettre au candidat de se sélectionner pour la suite du processus. L’objectif pour le candidat est de pouvoir se présenter, commencer à démontrer ses compétences et exposer ses premières motivations. Ce premier entretien pourra également permettre au candidat d’en savoir plus sur le poste, les missions, la société… et de savoir s’il souhaite poursuivre le poste correspond à son projet professionnel. Pour le recruteur, ce premier échange téléphonique va permettre d’en savoir plus sur le candidat, de valider certains points importants, de présenter un peu plus le poste, l’entreprise… Il pourra donc permettre au recruteur de savoir si le candidat à les compétences nécessaires pour poursuivre le processus et de savoir si les informations présentées aux candidats les intéressent. Cet échange permettra de faire un premier filtre sur les candidatures.

Connaitre et comprendre les questions d'un recruteur

De la même manière que pour un entretien en présentiel, il est important de se préparer aux questions que le recruteur pourra poser lors d’un entretien téléphonique. Même si tous les recruteurs ne procèdent pas de la même manière, ce sont généralement les mêmes questions qui reviennent lors d’un premier entretien au téléphone.

Comme indiqué ci-dessus, l’entretien téléphonique est un bon moyen pour le recruteur d’établir une shortlist de candidats à rencontrer en présentiel. Les échanges seront peut-être plus directs qu’au cours d’un entretien en présentiel.

Le recruteur pourra vous demander de vous présenter rapidement afin de vous connaitre un peu mieux et d’évaluer votre capacité à vous exprimer, à synthétiser votre discours et la capacité à sélectionner les informations pertinentes. Il pourra également vous poser des questions plus précises afin de valider certaines compétences indispensables pour le poste en question (ex : quel est votre niveau d’anglais, avez-vous déjà encadré une équipe…) mais également des questions pratiques liées au poste en général (mobile géographiquement, prétentions salariales…). Le but étant de ne pas perdre de temps avec un second entretien en face à face si les critères primordiaux du poste ne correspondent pas.

Nos conseils pour préparer son entretien téléphonique

Il est important de bien préparer son entretien téléphonique car même si le recruteur et le candidat ne se voient pas, beaucoup d’information passent par la voix.

Tout d’abord, il est important de se renseigner sur le poste, les missions et l’entreprise qui recrute afin de pouvoir préparer d’éventuelles questions mais également de pouvoir anticiper certaines questions du recruteur. L’échange téléphonique permet plusieurs choses notamment de pouvoir avoir sous les yeux plusieurs documents/supports afin de fluidifier le discours.

Ensuite, l’échange téléphonique peut permettre de ne pas se soucier de sa tenue vestimentaire et de l’endroit ou l’on sera lors de l’entretien. Cependant, il est préférable de s’habiller convenablement et de s’installer dans un endroit adapté car si le candidat se présente à l’entretien téléphonique en survêtement et est installé dans son lit son discours pourrait être impacté par se manque de professionnalisme. Se conditionner physiquement à un entretien permet de se conditionner psychologiquement également. L’importance du paysage sonore n’est pas à négliger non plus. Même si un bruit parasite peut venir perturber votre conversation car on ne peut pas prévoir certaines situations (ex : le bruit de la sonnette, ou de quelqu’un qui frappe à la porte), il est important de s’isoler dans une pièce ou les bruits parasites devraient être minimes (ex : ne pas être dans la rue, à côté d’une machine à laver qui est en fonctionnement…).
De la même manière, le recruteur pourrait percevoir des signes négatifs en fonction de l’environnement, il pourra aussi ressentir un sourire ou au contraire un visage fermé, une personne distraite...

Malgré le fait que le candidat et le recruteur ne se trouvent pas en face à face lors d’un entretien téléphonique, l’interlocuteur pourra percevoir des signaux positifs ou négatifs. L’attitude et l’environnement ne sera donc pas à négliger. De la même manière, l’entretien devra être préparé afin d’être sûr de soi lors de l’échange et d’avoir toutes les cartes en main pour poursuivre le processus de recrutement.

Nos autres articles dédiés au recrutement et à la recherche d'emploi

Nos partenaires
A PROPOS
ESPACE CANDIDATS
LIENS UTILES
Logo CABRH

© Tous droits réservés - LE CABRH - 2022