soft-skills

Quelles sont les soft skills à mettre sur un CV ? 

Qu’est ce que sont les soft skills ? 

Tout d’abord, qu’est-ce que signifie « soft skills » ? Les soft skills, compétences générales en français, sont des compétences et qualités comportementales ou humaines qui n’ont pas forcement de lien avec la sphère scolaire, universitaire ou professionnelle. Les soft skills s’apparentent au savoir être.

Certaines soft skills sont innées mais elles peuvent également s’acquérir ou se travailler au cours du temps afin de les améliorer ou d’en acquérir de nouvelles. Les soft skills n’émanent pas (pour la plupart) du milieu scolaire ou du milieu professionnel. Ce sont des compétences qui sont inculquées dès la naissance par l’entourage personnel. Pour définir plus concrètement ce que sont les soft skills, voici quelques exemples :

  • Confiance en soi
  • Créativité
  • Curiosité
  • Développement personnel
  • Flexibilité / adaptabilité
  • Humilité
  • Intelligence émotionnelle
  • Motivation
  • Optimisme
  • Aisance relationnelle
  • Bienveillance
  • Communication
  • Capacité à déléguer
  • Empathie
  • Esprit d’équipe
  • Leadership
  • Négociation
  • Gestion du stress
  • Esprit critique
  • Organisation

L’ensemble de ces soft skills peuvent se compléter et s’additionner. Elles peuvent également se développer au fil du temps. Lorsque les collaborateurs d’une entreprise quittent leur poste, ils peuvent repartir avec plus de soft skills que ce qu’ils avaient en arrivant.

Par exemple la qualité que pourra acquérir un Manager d’équipe est le leadership.

Les soft skills s’opposent aux hard skills, compétences techniques en français. Les hard skills, elles, émanent directement du milieu scolaire ou professionnel. Elles s’acquièrent au cours du temps. C’est grâce à l’environnement scolaire qu’une personne va acquérir ses premières hard skills. Les hard skills seront ensuite développées et dupliquées au cours des différentes expériences professionnelles en entreprise.

Mettre en avant ses softs skills sur son CV :

Contrairement aux hard skills que seules les personnes qui ont fait des études et qui ont de l’expérience professionnelle pourront avoir, tout le monde a des soft skills. Les premières compétences non techniques acquises dans la vie vont être la politesse, le respect, la curiosité.

Lors d’un processus de recrutement, les soft skills pourront faire la différence entre deux candidats qui présenteront des compétences techniques similaires. Il ne faut donc pas les négliger cependant il faut les utiliser de manière judicieuse dans la réalisation d'un CV.

Les soft skills peuvent également êtres présents sur la lettre de motivation qui peut être demandée lors du processus de recrutement dans certaines entreprises.

Comment présenter les softs skills sur un CV ?

Un CV est une page de présentation succincte de votre parcours professionnel et de qui vous êtes. L’organisation du CV est très importante afin que les recruteurs puissent cibler directement les informations qui les intéressent. Améliorer son CV est aussi une bonne façon de préparer un entretien d'embauche. L’objectif est de valoriser votre profil de manière indépendante de votre expérience professionnelle qui, elle, sera représentée par des hard skills.

Les soft skills et les hard skills peuvent être présents sur un CV mais il y a des erreurs à éviter :

  • Il faut choisir uniquement des soft skills qui correspondent à votre profil. Inutile de s’inventer des qualités que vous ne pourrez pas mettre en pratique sur le poste auquel vous postulez.
  • Comme indiqué au-dessus, l’objectif d’un CV est de se présenter de manière succincte il n’est donc pas nécessaire de mettre une liste interminable de soft skills. Il faut savoir les sélectionner afin de conserver celles qui vous définissent le plus et celles qui vous seront le plus utile pour l’emploi visé.
  • Ne pas mélanger les hard skills et les soft skills. Vous pouvez les indiquer dans deux espaces bien distincts ou bien placer les hard skills sous les expériences professionnelles correspondantes.

Il est important d’être honnête sur les informations indiquées sur son CV, notamment sur les soft skills. Lors d’un entretien d’embauche, le recruteur va attendre de votre échange qu’il en ressorte à minima les soft skills indiqués sur votre CV.

Exemple :

Si votre CV indique les soft skills suivantes : bonne capacité d’expression et de communication, bonne gestion du stress, motivé(e) le recruteur va s’attendre à retrouver cette personne face à lui lorsque vous vous vous présenterez en entretien.

Le jour de l’entretien si vous n’êtes pas en capacité de vous exprimer correctement, si vous n’êtes pas à l’aise (posture introvertie, bégaiement, regard fuyant, gestuelle inhabituelle…) et si votre discours n’est pas dynamique et préparé alors le recruteur se posera des questions concernant votre honnêteté.

De plus, même si vos compétences techniques correspondent parfaitement aux besoins du poste, vous risquez de perdre votre place dans le processus.

Il vaut mieux être honnête et montrer comment vous envisagez d’améliorer vos points faibles ou comment vous les avez déjà améliorés.

Au cours de l’entretien d’embauche, vous pouvez mettre en avant d’autres compétences non techniques que celles indiquées sur votre CV si vous jugez qu’elles sont pertinentes.

Les meilleures soft skills à mettre en avant

Comme indiqué ci-dessus, les soft skills mis en avant dans le CV doivent correspondre à votre profil. Cependant, plusieurs compétences non techniques peuvent correspondre à votre profil. Il faut donc identifier celles qui vont être les plus cohérentes avec les métiers recherchés et qui correspondront au mieux aux offres auxquelles vous postulez.

Quelques exemples :

Manager d’équipe
  • Confiance en soi
  • Optimisme
  • Aisance relationnelle
  • Bienveillance
  • Communication
  • Motivation
  • Capacité à déléguer
  • Empathie
  • Esprit d’équipe
  • Leadership
  • Fédération
Commercial itinérant
  • Flexibilité / adaptabilité
  • Négociation
  • Créativité
  • Curiosité
  • Anticipation
Comptable
  • Organisation
  • Gestion du stress
  • Rigueur
  • Esprit équipe
  • Flexibilité / adaptabilité
  • Créativité
  • Curiosité

Ce qu’il faut retenir de cet article :

  • Les soft skills sont importantes dans un CV. Elles reflètent votre personnalité et votre état d’esprit. Elles permettent également de déterminer si votre profil peut correspondre au poste et à la culture d’entreprise. L’objectif est de mettre en avant les compétences non techniques que vous apporterez au sein de l’équipe.
  • Les soft skills peuvent faire la différence. Le travail d’un recruteur consiste à sélectionner les CV qui correspondent le plus au besoin. Certains CV peuvent-être égaux sur le plan des compétences techniques (hard skills), le choix du recruteur se portera alors sur les compétences non techniques (soft skills) qui déterminent le profil personnel du candidat.
  • Lorsque vous êtes à la recherche d’un emploi, il faut soigner son CV. Certes l’expérience professionnelle, les diplômes et le niveau de formation sont importants mais il ne faut pas négliger les soft skills pour autant.
 

Dans le cadre professionnel, le flingue est votre savoir-faire, et les roses votre savoir-être. L’équilibre est ce qui compte, il ne s'agit pas d’être excellent et mauvais à la fois, mais bien de vous présenter en tant que professionnel(le) accompli(e) et complet(e).  

source : zety.fr

 

Nos autres articles dédiés au recrutement et à la recherche d'emploi

Nos partenaires
DBCOM
Logo eskimoz
Linkedin
Hello Work
Jobijoba
A PROPOS
ESPACE CANDIDATS
LIENS UTILES
Logo CABRH

© Tous droits réservés - LE CABRH - 2022