Skip to main content

Le métier de technico-commercial H/F

À la fois négociateur et au plus proche des clients, le technico-commercial est le pilier fondamental d’une entreprise. Son rôle est indispensable à toutes les sociétés pour atteindre les objectifs commerciaux. Quelles sont les missions de ce professionnel de la vente ? Quelle est sa rémunération ? Comment devenir technico-commercial et quelles sont les perspectives d’évolution professionnelle ? On répond à toutes vos questions !

Les missions du technico-commercial

Au sein d’une entreprise commerciale, industrielle ou de services, le technico-commercial est le professionnel de la négociation qui intervient à tous les niveaux de la chaîne commerciale.

Grâce à ses compétences techniques sur les biens et services qu’il vend, ce professionnel de la communication est avant tout un conseiller. En effet, sa mission principale est de proposer un produit ou un service parfaitement adapté aux besoins de ses clients. Et pour cela, l’exercice du métier de technico-commercial nécessite plusieurs compétences humaines : une grande capacité d’écoute, une empathie naturelle et une aptitude aux méthodes de questionnement.

Au-delà de l’aspect très technique de son métier, le technico-commercial a également pour mission d’assurer les négociations avec les fournisseurs : délais de livraison, conditions de garantie, coût, etc. Ainsi, son poste est une véritable plaque tournante entre toutes les personnes en interaction dans une entreprise à vocation commerciale.

Mais aussi, en tant qu’ambassadeur aguerri de son entreprise, le technico-commercial est l’unique interlocuteur des clients et des fournisseurs, de la première prise de contact jusqu’au service après-vente.

Le salaire du technico-commercial

Le salaire d’un technico-commercial varie de 19500 euros brut annuel en début de carrière jusqu’à 48000 euros brut annuel après 10 années d’expérience.

La rémunération dépend du secteur d’activité, de la taille de l’entreprise et du niveau de responsabilité attendu. Par exemple, un ingénieur commercial qui exerce au sein d’une entreprise industrielle est amené à traiter des négociations à très haute valeur ajoutée. Cela impacte sa rémunération, ses primes sur objectifs ainsi que ses avantages extra salariaux.

D’autre part, la partie variable de la rémunération des commerciaux peut-être tributaire des accords de branches. Cela concerne les paniers repas, la fixation des primes ou encore la mise à disposition d’un véhicule de fonction.

Formation pour devenir technico-commercial

Le métier d’ingénieur commercial est accessible par le biais de plusieurs types de formations ; de niveau bac + 2 à bac + 3. Tout en sachant que, sur le marché du travail, le poste peut prendre différentes appellations : ingénieur commercial, chargé d’affaires ou encore négociant, ou conseiller commercial.

FORMATION PROFESSIONNALISANTE EN ALTERNANCE

Le BTS Négociation et Relation Client offre la possibilité d’une spécialisation dans un domaine en particulier : bâtiment, loisirs, sport, agriculture, électronique, informatique, mécanique ou encore parapharmacie, alimentaire. Cette formation se déroule au sein d’un lycée professionnel et peut être réalisée en alternance.

Les recruteurs apprécient également des formations professionnelles telles que le BTS Management des Unités commerciales (MUC), une formation essentiellement axée sur l’aspect relationnel du métier. Celle-ci a par ailleurs la vocation de vous faire évoluer vers un poste de responsable d’une équipe commerciale.

FORMATION UNIVERSITAIRE

Vous avez la possibilité de suivre une voie universitaire en intégrant un DUT Techniques de commercialisation. Cette formation se déroule en 2 ans, avec deux périodes de stage dont une longue durée en seconde année. Elle est généraliste et vous permet d’être directement opérationnel sur le marché du travail.

À l’université, la Licence professionnelle option Commercialisation des biens et des services est aussi un titre recherché par les entreprises, particulièrement pour son niveau bac + 3.

FORMATION EN ÉCOLE DE COMMERCE

De nombreuses grandes écoles de commerce privées proposent des formations dans le domaine de la négociation, du commerce et du management. Il s’agit généralement des cursus courts, validés par un stage en entreprise. De plus, certaines écoles vous permettent de vous former à distance, ce qui est une excellente solution lorsque vous avez un projet de reconversion professionnelle.

Les perspectives d’évolutions

Au bout de 5 années d’expérience, le technico-commercial a acquis toutes les compétences nécessaires pour occuper un poste de manager. En effet, il connaît parfaitement le fonctionnement de son entreprise, les techniques de négociation ainsi que la psychologie des clients pour être apte à diriger une équipe de commerciaux.

Selon les sociétés dans lesquelles le commercial compte évoluer, son poste peut prendre différents intitulés : responsable régional d’une force de vente, chef de produit ou directeur du service commercial. Et si vous avez une affinité particulière pour les relations avec les fournisseurs, vous pouvez évoluer vers un poste d’acheteur pour grands comptes, par exemple.

Nos dernières offres du secteur métier

Voir plus

Consultant en recrutement - CDI - F/H

REF : CDIACQRH 0724
LimonestCDIFixe + variable + avantages : +/- 50 k€

Nous recherchons notre futur(e) Consultant(e) ! Participez au développement d'un...

Voir plus

Collaborateur Comptable Junior - Cesson-Sévigné - F/H

REF : CCOBAS150717
Cesson-SévignéCDI 35 000 €

Collaborateur expertise comptable H/F – CDI Emploi - Offre - CDI - Recrutement -...

Voir plus

Chef de Mission Comptable - F/H

REF : CDMBAS10092038
Saint-NazaireCDI 55 000 €

Chef de mission comptable (H/F) – CDI Comptabilité – Cabinet comptable Première...

Fiche métier Technico-commercial : missions, études, salaire
Découvrez tous les aspects du métier de Technico-commercial et retrouvez les informations pour se former ainsi que les différentes compétences à maîtriser.