Skip to main content

Le métier de Cordiste

Le métier de cordiste combine technicité et passion pour l'aventure. Intervenant dans divers secteurs : BTP, maintenance, industrie... Chaque jour est un nouveau défi pour ce professionnel polyvalent ! Quelles compétences sont nécessaires pour exercer ce métier peu commun ? Quelles sont les récompenses qui y sont associées ? Explorons en détail les missions, la formation, le salaire et les perspectives de carrière du métier de cordiste.

Les missions du cordiste

Les missions d'un cordiste, également appelé travailleur en hauteur, englobent diverses responsabilités dans des secteurs tels que :

  • La construction
  • L'industrie
  • L'énergie
  • La maintenance
  • Les travaux d'inspection...

Son rôle principal consiste à réaliser des travaux en hauteur, là où l'accès est complexe ou impossible par d'autres moyens. Il intervient généralement dans les ponts, les tours, les cheminées industrielles, les éoliennes ou encore les monuments emblématiques.

Le cordiste participe à des travaux pratiques tels que la soudure, la peinture, l'isolation et le nettoyage en hauteur. Il applique des revêtements protecteurs, répare des structures métalliques, nettoie des surfaces et effectue d'autres tâches en fonction des besoins du projet.

Ce professionnel s’occupe également de l'installation, la maintenance et la réparation d'équipements en hauteur, comme les éoliennes, les antennes et les câbles.

En plus de ses responsabilités habituelles, le cordiste est formé pour intervenir en situation d’urgence en effectuant des sauvetages en hauteur, en évacuant des personnes en danger ou en intervenant dans des crises sur des sites élevés.

Les compétences du cordiste s'étendent également à la réalisation d'inspections visuelles et techniques approfondies des structures, permettant d'évaluer l'état des installations et d'identifier d'éventuels problèmes structurels. La réalisation de rapports sur l'état des équipements fait partie intégrante de ses missions.

La sécurité est une priorité pour le cordiste. La vérification régulière de son équipement est primordiale : cordes, mousquetons et harnais doivent toujours être en parfait état afin de minimiser les risques d'accidents. Par ailleurs, avant chaque intervention, le cordiste ajuste son planning en fonction des conditions météorologiques.

Les missions du cordiste exigent donc des compétences techniques spécialisées, une formation approfondie et une attention constante à la sécurité pour mener à bien des travaux en hauteur de manière efficace et sûre.

Le salaire du cordiste

Le salaire d'un cordiste est à la hauteur des défis qu'il affronte. Pour les débutants, la carrière commence par une rémunération allant de 20 400 € et 36 000 € bruts annuels. Avec l'expérience, cette rémunération peut rapidement évoluer pour atteindre et même dépasser les 60 000 € bruts par an pour les plus qualifiés, notamment grâce à des primes de risque liées à la complexité des missions.

Au-delà du salaire de base, le cordiste peut prétendre à des avantages supplémentaires pour accroître sa rémunération :

  • Le 13e mois
  • Une prime d'intéressement
  • Une prime de participation...

 

Le taux horaire et les primes sont souvent le fruit de négociations avec le recruteur, en fonction du profil du cordiste et de ses missions. Le cordiste indépendant, quant à lui, ajuste son tarif en fonction de nombreux facteurs comme :

  • Le type de mission
  • Le secteur géographique
  • Le niveau de risque associé aux tâches à accomplir...

Formation pour devenir cordiste

Devenir cordiste exige une formation spécialisée, combinant connaissances théoriques et compétences pratiques. Voici les principaux cursus pour exercer ce métier :

  • CQP (certificat de qualification professionnelle) Cordiste :

Niveau 1 : Le niveau initial pour intégrer la profession. Il couvre les bases du travail sur cordes et les normes de sécurité.

Niveau 2 : Destiné aux cordistes confirmés, cette certification donne accès à l'autonomie totale lors des interventions sur les chantiers.

Niveau 3 ou CQP TOTC - Technicien Organisation de Travaux sur Cordages : Pour les experts, ce niveau implique une maîtrise complète des opérations sur cordes et des capacités de gestion de projets.

  • Formations complémentaires :

Formation cordiste Irata : Reconnue internationalement, elle offre 3 niveaux de qualification, adaptés à une carrière internationale.

Certificat Agent Technique Cordiste (CATC) : Proposé par certains organismes comme le GRETA, ce certificat renforce les compétences techniques relatives au métier de cordiste.

Formation Complémentaire d'Initiative Locale (FCIL) Travaux sur Cordes : Pour les jeunes de 18 à 25 ans, cette formation offre une spécialisation après un CAP (Certificat d’aptitude professionnelle).

  • Sauveteur Secouriste du Travail (SST) :

    Indispensable pour tout cordiste, cette accréditation garantit sa capacité à intervenir efficacement en cas d'accident sur le chantier.

  • Formations adaptées aux professionnels de l'alpinisme, de l'escalade et de la spéléologie :

    Ces professionnels bénéficient de passerelles pour accéder plus rapidement aux niveaux avancés du CQP cordiste, grâce à leurs compétences en travaux en hauteur et en milieux extrêmes.

Les perspectives d’évolution

En raison de la nature physiquement exigeante du métier de cordiste, une réorientation vers de nouvelles opportunités devient inévitable. Après plusieurs années d’expérience, le cordiste a la possibilité d'accéder à des postes de responsabilité tels que :

  • Chef d'équipe
  • Chef de chantier
  • Conducteur de travaux

Par ailleurs, certains cordistes se spécialisent dans des secteurs spécifiques tels que les travaux d'élagage ou la maintenance éolienne élargissant ainsi leurs compétences et favorisant leur évolution professionnelle.

Nos dernières offres du secteur métier

Voir plus

Responsable Technique Désamiantage - F/H

REF : RESTEDE0224
Le HavreCDI

Responsable Technique Désamiantage H/F - CDI - Le Havre - BTP Responsable Tech...

Voir plus

Responsable Technique Amiante - F/H

REF : RESTEA0124
YvetotCDI

Responsable Technique Amiante H/F - CDI - Yvetot - BTP Responsable Technique –...

Voir plus

Technicien Poseur - Véranda - F/H

REF : MENPOS12062023
Saint-Romain-de-ColboscCDI

Le CabRH, cabinet de recrutement et d’approche directe, recrute pour son client...

Fiche métier Cordiste H/F : missions, études, salaire
Explorez le métier de cordiste en détail, découvrez les formations nécessaires, les missions quotidiennes et les compétences essentielles à acquérir.