Skip to main content

Le métier de juriste

Le juriste est un professionnel expert du droit. Il assure le conseil, le suivi et la conformité des activités de son entreprise en regard de la réglementation en vigueur. Il peut également être amené à épauler ses clients dans leurs prises de décision et représenter son employeur devant les tribunaux si nécessaire.

Alors, quelles sont les principales missions du juriste ? Quel est son salaire moyen sur le marché du travail et quelles formations pour occuper ce poste ?

Les missions du juriste

La mission principale du juriste est d'assurer la sécurité juridique de l'entreprise ou du cabinet d'avocats dans lesquels il exerce. Ses responsabilités varient considérablement en fonction du secteur d'activité et de la taille de son organisation. Il accompagne son employeur dans toutes les démarches juridiques.

Conseil et assistance juridique : le juriste fournit des conseils juridiques aux différents services de l'entreprise. Il assure une fonction de conseiller en matière de droit et de stratégie à adopter. Il peut également déterminer le régime fiscal le plus adapté à son entreprise ;

Rédaction et vérification des actes juridiques : cela inclut la rédaction de contrats, d'accords, de conditions générales de vente ainsi que tout autre document nécessitant une expertise juridique ;

Veille juridique : le juriste doit rester constamment informé des évolutions législatives et réglementaires pour garantir que son entreprise ou cabinet reste en conformité avec les lois en vigueur.

Gestion des contentieux : le juriste est responsable de la gestion du contentieux. Cela comprend la préparation des dossiers de défense, la collaboration avec des avocats externes ainsi que le suivi de la procédure judiciaire.

Négociation et suivi de contrats : il est souvent amené à négocier les termes des contrats avec les partenaires ou les clients et à en assurer leur suivi ;

Formation : un juriste peut également avoir pour mission d'informer et de former les collaborateurs de son entreprise sur les questions de droit, les risques juridiques et les bonnes pratiques à adopter.

Ainsi, le juriste peut être en charge de missions diversifiées. Ses compétences pointues dans le domaine du droit l'amènent à intervenir en amont de toute irrégularité et d'alerter son employeur sur tous les risques encourus. Il doit être capable de résoudre les questions juridiques qui se posent au sein de son entreprise. Son métier exige également de parler couramment l'anglais et de maîtriser les termes juridiques.

Le salaire du juriste

Son salaire varie selon son expérience et sa spécialisation. Un juriste débutant avec moins de trois ans d'expérience peut s'attendre à un salaire moyen de 38 000 € brut annuel. Avec plus de quinze ans d'expérience, ce chiffre peut s'élever jusqu'à 70 000 € brut annuel.

Les rémunérations peuvent également varier en fonction du domaine de spécialisation. Par exemple, un juriste spécialisé en droit international peut gagner jusqu'à 70 000 € brut annuel, tandis qu'un juriste en droit social peut gagner en moyenne 40 000 € brut annuel.

Le salaire médian pour des spécialités comme le droit des sociétés et le droit public varie respectivement autour de 48 000 € et 55 000 € brut annuel.

Les formations pour devenir juriste

Le juriste est avant tout un connaisseur avéré en matière de droit. Pour occuper ce poste, un parcours académique solide est nécessaire (orienté principalement dans le domaine du droit). Il faut être titulaire, au minimum, d'un diplôme de niveau bac + 5.

Bac +3 (Licence)

  • Licence généraliste en droit

Cette formation initiale est indispensable pour acquérir les bases du droit et comprendre les différents aspects de cette discipline. Les étudiants ayant obtenu leurs diplômes pourront alors se spécialiser en effectuer un master.

Bac +5 (Master)

  • Master en droit privé
  • Master en droit des affaires
  • Master en droit social
  • Master en droit fiscal
  • Master en droit bancaire

Ces différentes formations peuvent être dispensées dans les universités, les instituts d'études politiques, les écoles de management ou les instituts d'administration des entreprises. Elles peuvent être complétées par un diplôme de juriste conseil d'entreprise.

Les perspectives d'évolution du juriste

Les perspectives d'évolution du juriste sont prometteuses. Après quelques années d'expérience, il peut accéder à des postes de responsabilité plus importants au sein de la même entreprise comme celui de responsable ou directeur juridique. Ces postes impliquent la gestion des équipes et une implication plus stratégique dans les décisions. Avec une solide expérience, il peut être amené à superviser le travail d'autres juristes. Au bout de huit ans d'exercice de son métier, il peut également occuper le poste d'avocat. Cela nécessite de s'inscrire au barreau et éventuellement de passer l'examen d'aptitude à la profession d'avocat (CAPA).

Nos dernières offres du secteur métier

Voir plus

Collaborateur comptable en cabinet - F/H

REF : COLCO 0224 BEAU
BeauneCDISelon profil

Gestion de portefeuille clients en autonomie 1 à 2 jours de TT selon ancienneté...

Voir plus

Assistant Comptable - F/H

REF : ASSCO 0923 CHA
Chalon-sur-SaôneCDISelon profil

Poste en CDI - Chalon sur Saône 1 à 2 jours de TT selon ancienneté Primes apport...

Voir plus

Business Manager - life sciences - F/H

REF : BM 1123 LY
LyonCDISelon profil

Secteur d'activité : dispositifs médicaux / chimie Secteur géographique : Auverg...

Fiche métier Juriste : missions, études, salaire
Découvrez le métier de Juriste : ses missions et responsabilités, les études, évolutions de carrière et salaire selon la spécialisation et le domaine.