Skip to main content

Le métier d'architecte de solution cloud

Avec l’essor du cloud computing, les architectes cloud sont de plus en plus recherchés par les entreprises de tous les secteurs. En France, la demande globale de ces profils devrait ainsi augmenter de 25 % d’ici à 2031, selon le Bureau des statistiques du travail des États-Unis (US BLS). 

Voici tout ce qu’il faut savoir sur le métier d’architecte de solution cloud, ses principales missions, son salaire et les formations à suivre pour occuper ce poste.

Qu'est-ce qu'un architecte cloud ?

L’architecte cloud est un expert du cloud computing. De ce fait, il est aussi appelé ingénieur cloud ou architecte de solutions cloud. Les entreprises utilisent parfois d’autres noms comme architecte multi-cloud ou architecte DevOps cloud. Dans tous les cas, le cloud architect choisit et optimise :

  • Les infrastructures réseaux ;
  • Les systèmes de stockage (serveurs, data centers, VPS…) ;
  • Les outils numériques et autres solutions logicielles ;
  • Les mesures de cybersécurité et de sauvegarde.

Cet expert exploite tout le potentiel du cloud sur le plan opérationnel, commercial et organisationnel. L’objectif étant d'optimiser la productivité et les performances de son entreprise. 

Les missions d'un architecte cloud

L'architecte cloud travaille en général avec une équipe, composée de développeurs, d'ingénieurs DevOps ou encore des techniciens réseaux. Cela dit, les compétences requises varient en fonction du projet et du secteur d'activités. Il en est de même pour l'intervention du cloud architect. Cet expert peut par exemple :

  • Concevoir un environnement cloud sur mesure ;
  • Adapter l'architecture du système d'information aux besoins opérationnels de son équipe ;
  • Dépanner, superviser et optimiser un système cloud ;
  • Créer et intégrer des logiciels métiers basés sur le cloud ;
  • Sécuriser et améliorer des solutions cloud comme les outils de management ou les bases de données commerciales ;
  • Assurer la mise à niveau continue d'un système d'information basé sur le cloud…

Les missions de l'architecte cloud dépendent généralement de son organisation et des objectifs fixés. Cela dit, l'objectif reste le même, à savoir, exploiter à fond le potentiel de la technologie cloud.  Dans le cadre de son travail, l’architecte cloud est amené à améliorer ou à mettre en place un système d’information. Il doit donc maîtriser les outils et technologies nécessaires pour mener à bien cette mission, notamment :

  • Les systèmes d'exploitation et les plateformes cloud pour les professionnels (Windows, Linux, Microsoft Azure, Amazone Web Services…)
  • Les langages de programmation les plus courants (Python, Java, PHP, Node, Ruby, Rails…) ;
  • Les réseaux, bases de données et autres éléments essentiels en cloud computing ;
  • Les solutions de cybersécurité en interne ou en SaaS ;
  • Les systèmes d'intégration et d'automatisation cloud.

L'architecte cloud doit aussi être familier avec les techniques et applications managériales pour l'intégration ou la migration de systèmes d'information. 

Le salaire d'un architecte cloud

Même pour un débutant, le salaire d'un architecte cloud est assez élevé par rapport au Smic (1 766,92 euros bruts en 2024). Il s'élève effectivement à 39 000 euros bruts annuels, soit environ 3 250 euros mensuels. À partir de 3 ans d'expérience, la rémunération peut passer à 50 000 euros bruts par an, soit près de 4 375 euros. Il s'agit actuellement du salaire moyen dans le secteur. 

Au-delà de 7 ans d'expérience, un ingénieur cloud peut percevoir 70 000 euros bruts annuels ou plus. Un architecte cloud senior peut même toucher jusqu'à 7 000 euros bruts par mois, soit dans les 46,15 euros par heure. Enfin, les géants de la Tech comme Microsoft proposent parfois à ces profils plus de 100 000 euros bruts annuels

Diplômes et formations pour devenir Cloud Architect

Assez récent, le métier d'architecte cloud est accessible à partir de Bac +2 ou +3, à condition de bénéficier d'une solide expérience en IT. Dans ce cas, il faudra justifier ses acquis sur le terrain à travers une VAE ou des certifications équivalentes. Le poste est alors envisageable avec :

  • Un BTS SIO ;
  • Un BUT informatique ;
  • Un DUT informatique ;
  • Une licence professionnelle en informatique ;
  • Un bachelor en cloud computing

La qualification idéale reste néanmoins un Bac +5 en informatique à l'université, en école d'ingénieur ou en centre de formation spécialisée.

Les perspectives d’évolution

Les géants de la Tech ont longtemps monopolisé les services des architectes de solution cloud. Aujourd'hui, ces experts sont recherchés par un bon nombre d'entreprises. Ils sont le plus souvent sollicités pour accompagner et optimiser la migration vers le cloud.

Les perspectives d'évolution varient selon les profils et les organisations en question. L'architecte de solution cloud peut occuper plusieurs postes techniques, comme le poste de superviseur de projets IA et cloud, Directeur informatique, responsable SI ou encore administrateur réseaux et systèmes cloud. L'expert en cloud peut également devenir manager et formateur d'une équipe IT.



Nos dernières offres du secteur métier

Pas de résultat

Actuellement, nous n'avons pas d'annonce correspondant à vos critères de recherche.

Pas encore de compte ?

Créer un compte candidat vous permettant d’accéder à l’historique et au suivi de vos candidatures.

Fiche métier Architecte de solution cloud : missions, études, salaire
Découvrez le métier d'architecte de solution cloud : qualifications nécessaires, rôles, défis et perspectives de carrière. Le métier de cloud architect est dans un domaine en constante évolution