Les fonctions du transport

Le transport et la logistique sont des activités très fortement liées qui emploient un grand nombre de personnes et créent des postes régulièrement. Les métiers évoluent pour répondre à la mondialisation des échanges, à l'informatisation des process, aux nouveaux modes de consommation et aux exigences environnementales.


Agent de transit

Les qualités pour travailler comme agent de transit

1/ Réactivité

L’agent de transit se charge de trouver rapidement des solutions alternatives afin d'éviter tout problème de livraison néfaste à son entreprise. Il règle les problèmes de retard, d'endommagement ou bien de perte de marchandise. Pour chaque litige, il engage les procédures nécessaires et devient le premier interlocuteur des assurances.

2/ Rigueur et vigilance

L’agent de transit doit connaître le droit international ainsi que la législation du transport de marchandises. L'acheminement des marchandises est régi par de nombreuses règles à la fois en matière de législation et de tarifs. L'agent de transit doit maîtriser l'acheminement par tous les canaux (airs, mer, route ou voie ferrée) en respectant les consignes rédigées dans les contrats et en obtenant toutes les autorisations nécessaires.

3/ Organisation

L’agent de transit doit être une personne organisée en toutes circonstances. En effet, c’est essentiel avec la multitude d'informations et de documents qui doivent être traités et assimilés. L’agent de transit gère toutes les formalités administratives liées au transport.

Il négocie les meilleures conditions de transport et les meilleurs prix, tout en respectant les lois en vigueur.

Les compétences techniques

  • Organisation de la chaîne de transport national et international.
  • Connaissance de la réglementation des douanes.
  • Connaissance de la réglementation association internationale du travail aérien (IATA) et matières dangereuses.
  • Maitrise des techniques de chiffrage tarifaire.
  • Maitrise du logiciel d'Échange de données informatisées (EDI).
  • Connaissance de la règlementation du commerce international (Incoterms, etc.).
  • Connaissance en modalités du transport de marchandises.
  • Connaissance de la législation de traitement des litiges.
  • Législation sociale.
  • Maitrise de l’anglais.

Déclarant en douane

Les qualités pour travailler comme déclarant en douanE

1/ Rigueur

Le déclarant en douane assure le passage des marchandises aux frontières pour le compte d'une entreprise. C’est un spécialiste de la réglementation qui régit les importations et les exportations. Le déclarant en douane fournit aux douaniers les documents nécessaires au transport entre les différents pays. Il doit être très rigoureux sur la remise des dossiers avec toutes les pièces justificatives au service douanier et doit s'assurer du bon déroulement de la procédure.

Dans certains cas, le déclarant en douane procède à la vérification de la marchandise importée ou exportée.

2/ Aisance relationnelle

Le déclarant en douane veille à ce que tout soit en règle. Il assure l'interface entre les services transit et comptable des entreprises clientes et la douane. Des contacts se nouent également avec des interlocuteurs très divers comme les armateurs, les consignataires et les compagnies d'assurances.

Les compétences techniques

  • Connaissance des formalité douanières et de la classification adaptée à la marchandise.
  • Maitrise de la réglementation afin d’établir la déclaration douanière en fonction du flux de marchandises.
  • Assurer une veille réglementaire.
  • Coordination du contrôle documentaire ou physique avec les acteurs concernés.
  • Maitrise des enjeux et des recours contentieux.
  • Maitrise des techniques commerciales.
  • Maitrise de l’anglais.

Directeur d’exploitation portuaire

Les qualités pour travailler comme directeur d’exploitation portuaire

1/ Organisation

Le directeur d’exploitation portuaire dirige et coordonne toute la manutention portuaire. Il pilote en direct les opérations liées à l'activité breakbulk et est le garant du respect des standards convenus avec les clients (délais, qualité de service).

2/ Aisance relationnelle et animation

Le directeur d’exploitation doit être le référent opérationnel, technique, de sécurité, et économique auprès de la Direction générale. Il assure la pleine et entière employabilité des ressources techniques et humaines liées à l'exploitation. Il veille à la sécurité et aux conditions de travail de l’équipe.

Enfin, il assure la communication et l'information auprès des équipes et de l'encadrement. Il est un véritable relais avec les directions des différents terminaux afin d'optimiser les comportements et ainsi garantir le bon déroulement des opérations de manutention.

3/ Anticipation

Dans le but d'optimiser les coûts d'exploitation, le directeur d’exploitation doit être force de proposition quant à toute action susceptible de faire progresser l’entreprise en matière de coût et de gain de temps.

4/ Rigueur

Le directeur d’exploitation portuaire veille de façon rigoureuse au suivi et à l'application de la législation existante en matière de droit du travail, d'accords locaux, d'hygiène et de sécurité.

Les compétences techniques

  • Connaissance des outils de planification et des logiciels d'exploitation portuaire.
  • Connaissance des règles de sécurité liées aux produits dangereux.
  • Connaissance des différentes typologies des navires.
  • Maitrise des caractéristiques des équipements portuaires (portiques, grues,...) et de l’organisation de la chaîne de transport national et international.
  • Connaissance de la réglementation du transport de marchandises et du droit maritime.
  • Maitrise de l’anglais opérationnel.

Responsable transport

Les qualités pour travailler comme responsable transport 

1/ Organisation

Le responsable transport possède un rôle de coordination de l'activité d'un site ou d'un service d'exploitation de transport de marchandises, dans ses dimensions techniques, commerciales, sociales et financières. Il doit connaître la réglementation du transport routier et les règles de sécurité dans un objectif de qualité (service, coût, délai).

De plus, il dirige tout ou partie des équipes d'un site d'exploitation comme les techniciens exploitants, les conducteurs,  ou encore le personnel administratif et commercial.

2/ Rigueur et concentration

Le responsable transport définit et met en place des schémas d'organisation de la chaîne logistique de flux de marchandises, de l'achat de matières premières jusqu'à la distribution des produits finis. Il conçoit des outils de pilotage et de gestion (procédures de suivi des commandes, circuits et systèmes d'information) permettant de tracer l'acheminement des produits entre les différents acteurs de la chaîne logistique (producteurs, fournisseurs, transporteurs, distributeurs) dans un objectif de rationalisation et d'optimisation.

Les compétences techniques

  • Maitrise des systèmes de gestion des transports (Transport Management System - TMS).
  • Maitrise des techniques commerciales.
  • Maitrise des outils de planification.
  • Connaissance de la réglementation du transport de marchandises.
  • Connaissance de la réglementation du transport de matières et produits dangereux.
  • Organisation de la chaîne de transport national et international.
  • Gestion budgétaire, administrative et comptable.
  • Connaissance de la législation sociale.
  • Maitrise du logiciel professionnel d'exploitation de transport routier.
  • Utilisation de matériel de navigation.

Candidat ? Le CabRH vous accompagne dans votre projet recrutement, contactez-nous

Nos partenaires

DBCOM
Indeed
Linkedin
Hello Work
Jobijoba
Optioncarriere

© Tous droits réservés - LE CABRH - 2021