Les fonctions d’exploitation logistique

Les métiers de l’exploitation logistique exercent un rôle clé, sans leur intervention les marchandises ne partiraient pas de l’entrepôt logistique. Ils sont cruciaux dans les arrivées et les départs de marchandises au sein d’une entreprise. L’enregistrement, le stockage et la livraison vers les différentes destinations sont sous leur responsabilité. Ils peuvent opérer à n’importe quel moment du maillon logistique.


Technicien logistique

Les qualités pour travailler comme technicien logistique

1/ Organisation et visualisation

Le technicien logistique contrôle la qualité comme la quantité de toutes les entrées et les sorties de marchandises dans l'entrepôt. Il veille à respecter un difficile équilibre : minimiser les stocks sans pour autant risquer la rupture.

Le technicien logistique est responsable des stocks de son entreprise ou de son usine. Il vérifie les commandes et les livraisons, s'assure que l'entrepôt est bien organisé et que chaque produit est à sa place.

2/ Gestion du stress

Le technicien logistique est constamment en lien avec les fournisseurs, les transporteurs et les différents services de l'entreprise, il doit réagir rapidement et avec sang-froid en cas d'imprévu (livraison en retard, marchandise abîmée, grève,...). Il est également sur le terrain où il gère généralement une équipe de caristes et de manutentionnaires, chargés de déplacer et entreposer les marchandises

3/ Optimisation

L’optimisation doit être au cœur des préoccupations du technicien logistique. Il a la charge de maximiser les procédures de manière à ce que les produits soient toujours disponibles. De plus, il doit tout mettre en œuvre afin de gagner du temps et de réduire les délais de livraison auprès des clients.

Les compétences techniques

  • Maitrise des logiciels de Gestion de Production Assistée Par Ordinateur (GPAO).
  • Maitrise des logiciels de gestion de stocks.
  • Intégration des méthodes et outils de résolution de problèmes.
  • Maitrise des outils bureautiques.
  • Maitrise des Progiciels de Gestion Intégrée PGI, Enterprise Resource Planning ERP.
  • Respecte de la réglementation des douanes.
  • Respecte de la réglementation du transport de marchandises.
  • Assistance technique des services de l’entreprise ou des clients.
  • Contrôle de la réalisation d’une prestation.
  • Coordonne de l’activité d’une équipe.
  • Sélection des fournisseurs, sous-traitants et prestataires.

Approvisionnement

Les qualités pour travailler comme approvisionneur

1/ Optimisationet rigueur

L’approvisionneur assure la coordination des flux physiques de matières et de produits. Il cherche à satisfaire les demandes continues et constantes des services et des clients sans qu’il y ait la moindre rupture. Un approvisionneur doit se plier à une règle d'or qu'est l'optimisation tant en matière de coûts, de délais, d'espace, de quantité et de qualité.

2/ Sens de l’anticipation

L'approvisionneur assure la mise en place du plan d’approvisionnements au moyen de la base de prévisions, du plan de production ou du plan industriel et commercial (PIC). Il va constamment chercher des nouvelles solutions pour optimiser davantage le niveau des stocks et la mise à disposition des articles en temps et en heure en évitant les ruptures.

3/ Adaptabilité et réactivité

Le métier d’approvisionneur consiste souvent à travailler en horaires décalés et éventuellement de répondre présent en dehors des heures normales pour réceptionner des approvisionnements. De plus, l’approvisionneur doit intervenir sur des installations et prendre des décisions en cas de problèmes et d'incidents graves. Par ailleurs, selon l'activité de la structure, il doit exercer dans des conditions extrêmes comme les zones frigorifiques ou à l'extérieur.

Les compétences techniques

  • Maitrise des logiciels de gestion de stocks.
  • Maitrise des outils bureautiques.
  • Connaissance du marché, des produits et des prix.
  • Respecte de la réglementation des douanes.
  • Respecte de la réglementation d’assurance qualité.

Routage

Les qualités pour travailler comme agent de routage

1/ Rigueur et concentration

L’agent de routage, doit être capable de rester concentré de façon prolongée et d'accomplir rapidement des tâches répétitives. En effet, il est chargé d’étiqueter, mettre sous pli, affranchir, emballer des journaux, prospectus ou encore publicités. Pour résumé, il supervise les opérations d'expédition de toute impression diffusée en grand nombre.

S'il doit respecter des consignes précises, il doit aussi savoir s'adapter aux situations imprévues.

2/ Compétences techniques

La plupart des tâches de l’agent de maitrise sont accomplies au moyen de machines :  cercleuse, étiqueteuse, plieuse, machine à affranchir. Il doit donc assurer le réglage, l'approvisionnement en papier et film plastique, la mise en route, le nettoyage,…

Un agent de routage doit maîtriser quelques bases techniques en cas de dysfonctionnement (normes d'adressage, notions d’électricité et de mécanique générale, techniques d'emballage et de conditionnement, techniques manuelles de façonnage). Il doit savoir utiliser les appareils d’emballage et de conditionnement et manipuler les engins de manutention non motorisés (transpalette, diable).

3/ Réaction et adaptabilité

L’agent de routage doit faire preuve d’une grande capacité d’attention, d’organisation et de méthode. Une bonne résistance physique et nerveuse vis-à-vis des cadences importantes et des conditions difficiles (monotonie des tâches, position debout au milieu du bruit des machines, horaires parfois décalés, le soir, la nuit ou les week-ends).

Les compétences techniques

  • Connaissances en électricité et en mécanique générale.
  • Connaissances en mécanique sur le petit matériel.
  • Maitrise des techniques d’emballage et de conditionnement.
  • Maitrise des normes d’adressage.

Candidat ? Le CabRH vous accompagne dans votre projet recrutement, contactez-nous

Nos partenaires

© Tous droits réservés - LE CABRH - 2020