Les fonctions du développement informatique

Les fonctions du développement informatique concernent tout ce qui touche à l’étude, à la conception, à la construction, au développement, à la mise au point, à la maintenance et à l’amélioration des logiciels et autres applications et sites web. Tous les développeurs web écrivent des programmes exécutés par les ordinateurs en utilisant des langages informatiques. Étant à l’écoute des clients, il réalise des instructions composées de textes et d’éléments graphiques qui seront ensuite mises en place sur la toile et effectuées sur des serveurs.


Direction Recherche et Développement

Les qualités pour travailler comme directeur recherche et développement

1/ Vision stratégique

Le directeur recherche et développement a pour mission de définir la stratégie de l’entreprise en ce qui concerne le développement de nouveaux produits et services informatiques. Il va étudier avec la direction générale les grands enjeux de développement informatique de l'entreprise à court, moyen et long terme et proposer les grands axes de développement en matière d'innovation.
Le directeur recherche et développement va orienter et garantir une veille permanente sur les évolutions technologiques du marché et étudier le positionnement technique de l'entreprise (technologies engagées, qualification de l'environnement technologique,...).
Enfin, il doit anticiper et rechercher les ruptures technologiques afin de maintenir l'entreprise dans une position de leadership. Il travaille très régulièrement avec les directions marketing et commerciale pour appréhender les évolutions des besoins des clients.

2/ Pilotage

Le directeur recherche et développement pilote les projets d’innovation et la gestion des brevets. Il va lancer, auprès des équipes les projets en matière d'innovation et définir et valider les budgets, plannings et objectifs avec les différents intermédiaires hiérarchiques.
C’est également lui qui pilote l'état d'avancement des projets et s’assure de la bonne communication vers la direction générale.
Enfin, il pilote, avec la direction juridique la protection économique des innovations de l'entreprise, notamment par le dépôt de brevets et s'assure de la communication en interne pour l'ensemble des projets menés par les équipes études, recherche et développement.

3/ Management

Un directeur recherche et développement est responsable de l’encadrement de son équipe. Il va déterminer la meilleure organisation possible pour raccourcir les délais d'études et diffuser rapidement les changements technologiques. Le directeur recherche et développement assure le suivi des performances individuelles et collectives du département études, recherche et développement en lien avec les différents intermédiaires hiérarchiques.
Il assure également des fonctions de ressources humaines comme le recrutement des nouveaux salariés et la formation (montée en compétence des équipes, évolutions de carrière).

Les compétences techniques

  • Très bonne expertise technique globale du domaine d’activité de l’entreprise.
  • Très bonne connaissance du marché de l’entreprise et de l’ensemble des acteurs et technologies en présence.
  • Bonne connaissance des processus d’innovation et de gestion du changement.
  • Compétences en gestion.
  • Connaissance générale des méthodologies projet.
  • Excellente maitrise de l’anglais technique, notamment dans le cadre de la coordination d’équipes internationales.

Développement Logiciel

Les qualités pour travailler comme ingénieur développement ou développeur logiciel

1/ Analyse et conception

L'ingénieur en développement participe à l’analyse fonctionnelle détaillée des utilisateurs, il étudie les opportunités et la faisabilité technologique des solutions et des applications.
C’est également lui qui va concevoir une architecture logicielle avec les architectes, et proposer le framework du projet, constitué de motifs de conception et de librairies. Il doit analyser et développer les composants en utilisant les langages appropriés (c++, c, java, c#...) et la réalisation des applications (prototypes et modules).

2/ Organisation et pilotage

L’ingénieur en développement de logiciel intègre les sites pilotes pour tester l’ouvrage et déploie en masse le produit auprès des utilisateurs.
Il est chargé des tests et doit définir les protocoles et les scenarios de tests (tests unitaires et tests de charge) pour identifier et traiter les dysfonctionnements éventuels du logiciel développé.
L’ingénieur peut parfois intervenir pour des maintenances correctives  et évolutives applicatives.

Les compétences techniques

  • Maitrise des méthodes et outils de développement (UML, Merise, Rational Rose,…).
  • Maitrise des environnements de développement (NETPlateforme de développement : J2EE,...).
  • Connaissance des applications web (ex : JavaScript, Flash, dreamweaver, Visual Basic, PHP, Flash et autres logiciels associés,...).
  • Connaissance des framework.
  • Connaissance de plusieurs langages de programmation (C,C#, javascript, C++, COBOL, Visual C++, Assembleur,…), ainsi que de certains systèmes d’exploitation (Windows, Linux, iOS,…) ou d’OS (operating system) temps réel (QNX, eCos, VxWorks,...).
  • Compréhension de l’environnement et du fonctionnement de l’entreprise.
  • Bonne maitrise de l’anglais technique, voire un bon niveau en anglais  (atout majeur pour comprendre les documentations techniques).

Data Scientist

Les qualités pour travailler comme data scientist

1/ Esprit critique et curiosité

Les data scientist analysent les questions, les hypothèses et les résultats de manière objective afin de comprendre les ressources essentielles pour résoudre une problématique et de les envisager sous un angle différent.
L’esprit critique permet à un data scientist de cerner correctement les questions pour faire des découvertes, de mieux comprendre comment ces résultats sont liés aux métiers ou de mettre en place les étapes à suivre pour transformer ces résultats en actions. Il est également important d'analyser les problématiques objectivement en interprétant les données avant de se faire une opinion. L'esprit critique du data scientist va permettre d’aborder une problématique sous tous les angles et faire preuve de curiosité en permanence.
Un data scientist doit faire preuve de curiosité intellectuelle et de volonté de trouver une réponse aux problématiques posées par les données, mais aussi aux questions qui n'ont jamais été posées. La data science consiste à découvrir des vérités profondes.

2/ Communication

Un data scientist doit expliquer ses découvertes dans des termes pertinents et compréhensibles par tous. Cet aspect essentiel permet d'encourager la data alphabétisation à l'échelle de l'entreprise et renforce la capacité d'un data scientist à marquer les esprits. Il doit également transmettre le processus de recherche et les suppositions qui ont mené à la conclusion à la direction.

3/ Approche proactive

Un data scientsit doit avoir l’envie de chercher des solutions à des problèmes avant même qu'ils soient découverts. Il identifie les opportunités et envisage des problématiques en identifiant les suppositions et les ressources existantes.

Les compétences techniques

  • Capacité de regroupement des données : cela inclut les étapes de découverte, de transformation et de nettoyage (Prep Builder).
  • Connaissance de plusieurs langages de programmation (C,C#, javascript, C++, COBOL, Visual C++, Assembleur,…), ainsi que de certains systèmes d’exploitation (Windows, Linux, iOS,…) ou d’OS (operating system) temps réel (QNX, eCos, VxWorks,...).
  • Connaissance des API.
  • Connaissances en IA et en Machine Learning.

Machine Learning Engineer

Les qualités pour travailler comme machine learning engineer

1/ Qualité organisationnelle

Le machine learning engineer développe des APIs pour isoler des processus de Machine Learning et automatiser la gestion des ressources consommées lors du déploiement de processus. Il construit ensuite le modèle, le teste et l’industrialise. Pour cela, il automatise des processus et applique une démarche itérative.
Enfin, il s’occupe de la maintenance du modèle. Il analyse les performances et corrige les éventuelles failles dans les données

2/ Analyse

Le machine learning engineer doit créer des algorithmes répondant à des problématiques de modélisation complexes. Il s’assure que les idées de l’équipe ne soient pas limitées par la technologie. Sa tâche consiste donc d’abord à repérer, parmi les différentes familles d’algorithmes, le modèle le plus pertinent dans le contexte. Cela exige évidemment une connaissance très fine des algorithmes et de leur fonctionnement.

Les compétences techniques

  • Connaissances dans les différents concepts de CS comme les structures de données (pile, file d'attente, arborescence, graphe), les algorithmes (recherche, tri, programmation dynamique et gourmande), la complexité spatio-temporelle.
  • Maitrise des 3 types d'algorithme Supervised, Unsupervised, and Reinforcement Machine Learning Algorithms (Naïve Bayes Classifier, K Means Clustering, Support Vector Machine, Apriori Algorithm, Linear Regression, Logistic Regression, Decision Trees, Random Forest).
  • Connaissances en Data Modeling et évaluation.
  • Connaissances en Neural Networks (Feedforward Neural Network, Recurrent Neural Network, Convolutional Neural Network, Modular Neural Network, Radial basis function Neural Network).
  • Connaissances en modélisation de données.
  • Maitrise des framework de Machine Learning (Scikit Learn, Tensor Flow ou Keras).
  • Maitrise de certains outils du DevOps : les technologies d’isolation et virtualisation comme les environnements virtuels, les containers (docker). Automatisation de certains processus avec des outils comme Airflow.
  • Maitrise des outils et techniques de base du Data Scientist: Data Visualization, Machine Learning, Deep Learning, statistiques exploratoires.

Développement Web

Les qualités pour travailler comme développeur web

1/ Analyse

Le développeur doit posséder de très bonnes capacités de compréhension et d’analyse des besoins du client et les traduire en cahier des charges techniques. C’est lui qui écrit les spécifications techniques générales et détaillées en envisageant les problèmes éventuels et les évolutions.

2/ Créativité

Le développeur web rédige les lignes de codes nécessaires à la création d’un produit web, pouvant contenir du texte, des images et de la vidéo. Il doit savoir faire preuve de créativité et trouver des designs adaptés à la charte de son client. De plus, il corrige et optimise les fonctionnalités (qualité, charte graphique, ergonomie...) et apporte les correctifs si besoin.

3/ Pilotage

Le développeur assure l’organisation des bugs et apporte les corrections aux problèmes. Il prend également en charge les évolutions des solutions techniques existantes.

Les compétences techniques

  • Maitrise de l’environnement de développement (IDE, eclipse, bean, ASP, .NET- Plateforme de développement : J2EE,…).
  • Maitrise des applications web (ex : JavaScript, Flash, dreamweaver, Visual Basic, PHP, Flash et autres logiciels associés,...).
  • Connaissance des framework.
  • Connaissance des CMS (Shopify, Drupal, Wordpress, Prestashop,...).
  • Connaissance de plusieurs langages de programmation (Angular, C,C#, javascript, C++,...).
  • Connaissance des méthodologies de développement (AGILE, SCRUM,…).

Candidat ? Le CabRH vous accompagne dans votre projet recrutement, contactez-nous

Nos partenaires

DBCOM
Indeed
Linkedin
Hello Work
Jobijoba
Optioncarriere

© Tous droits réservés - LE CABRH - 2021